Ouverture de la chasse

Ca y est, la chasse est ouverte dans les départements du sud de la France. Ce matin en jardinant j’ai entendu les premiers coups de feu.

J’avertis tout de suite les grincheux : je ne vais pas opposer les chasseurs aux randonneurs dans cet article. Alors les psychopathes et autres paranoïaques passez votre chemin !

La problématique pour nous autres randonneurs est de pouvoir pratiquer notre passion en toute sécurité. Chacun a sa méthode, certains n’en ont pas.

Je me rappelle l’expérience d’un groupe d’amis randonneurs dont l’un d’eux à reçu un plomb à quelques centimètres des yeux. Et pourtant à ce moment là ils marchaient en bordure de route. Je n’ose pas imaginer les conséquences si, au lieu d’un plomb, il eut reçu une chevrotine. La description de la suite des événements n’a pas sa place ici…

Mon propos n’est pas de désigner untel ou untel comme coupable mais d’éveiller votre attention sur quelques risques et les moyens de les éviter. Sans s’équiper comme le GIGN il existe un ensemble de précautions qu’il est judicieux de mettre en oeuvre dans cette période (la chasse). Le site Randonner Malin en dresse une liste : Cohabitation entre randonneurs et chasseurs en 6 questions

Amis randonneurs, pour votre sécurité et celle des vôtres prenez quelques minutes pour lire cet article et appliquer ces quelques conseils. Vos compagnons de marche s’en porteront mieux, sans parler de vous-même.

Faites de belles randonnées.

Commentaires fermés

error: Ce contenu est protégé !!