Articles de la catégorie : Sécurité

Malware, adware : démêlez le vrai du faux et sécurisez votre smartphone

SecuSmartPhonLes malware sont présentés comme une grande menace pour nos smartphones par les éditeurs d’applications de sécurité mobile. Mais la vérité est tout autre. Suivez le guide pour démêler le vrai du faux !

Pour certains experts, les smartphones sont bien plus facilement piratables qu’un PC, et leur sécurité proche du néant. Preuve en est le cas du Blackphone, ce téléphone portable censé protéger votre vie privée, présenté début 2014 (en grande pompe) par Silent Circle, spécialiste US des communications protégées. Réputé inviolable, son OS (système d’exploitation) comportait pourtant une faille, qui a permis à des hackers de le “rooter”, lors de la conférence BlackHat, en août…

Les smartphones sont aussi touchés par une autre menace : les malwares, ou applications malveillantes. Enfin, il paraît. Selon Lookout, qui édite une application de sécurité, ces applications qui piochent dans vos données sans votre consentement, sont nombreuses.

Truecrypt : une fin pas très claire…

96px-TrueCrypt_logoDans un billet précédent je vous conseillais d’utiliser un logiciel de chiffrement : Truecrypt (lorsque cela était nécessaire, c’est à dire pour protéger des données méritant un tel niveau de sécurité, pas pour les images de votre petit dernier).

Ces jours-ci, j’ai eu besoin d’utiliser cet excellent logiciel, j’ai eu la surprise de voir un message d’alerte m’indiquer que Truecrypt n’était pas compatible avec la version de mon Système d’exploitation 🙁
Désirant en savoir un peu plus je me suis mis à la recherches d’articles relatifs à ce problème.
J’ai alors eu la surprise d’apprendre que les développeurs avaient jeté l’éponge. Bizzare pour un logiciel autant plébiscité.

L’ordinateur de Mme Michu…

troyen“Qui c’est t-y qui voudrai prendre le contrôle de mon ordinateur !” qu’elle s’écria Madame Michu.
La cinquantaine, les cheveux gris, le balai à la main, elle me regardait comme si je venais de lui annoncer la guerre des mondes. D’ailleurs j’ai bien cru que j’allais me ramasser un coup de balai comme un chat qu’on chasse.
A ce moment là j’ai compris que cela n’allait pas être de la tarte pour la sensibiliser aux dangers de la cybercriminalité. Elle n’avait jamais pensé qu’en achetant ses casseroles à la redoute avec une “promo” qu’elle avait reçu par e-mail, elle n’avait pas pensé, disais-je, qu’elle pouvait être victime d’un “hacker”.
“C’est quoi encore c’te chose !” reprit elle avec force.
Bon; je vous quitte car je vais devoir faire un effort de pédagogie.

error: Ce contenu est protégé !!