Précis de topographie à l’usage des randonneurs

igntop25Vous avez acheté, chez le libraire du coin, une carte I.G.N. Top 25 pour votre randonnée.
Vous voilà donc avec un “bout de papier” plein de signes cabalistiques, lesquels vous sont, pour la plupart, inconnus. Grande est la tentation de ranger ladite chose dans le sac à dos et de poursuivre son chemin à vue.
Ne méprisez pas ce document ! S’il a l’apparence d’une affiche, il est pourtant l’aboutissement d’une science vieille de plusieurs siècles. Du recueil des informations jusqu’à son impression il est le produit d’un savoir sans cesse en progression ainsi que la mise en oeuvre des plus hautes technologies.

Selon Wikipedia, la définition de la topographie est la suivante :

La topographie (du grec topos = lieu et graphein = dessiner) est la science qui permet la mesure puis la représentation sur un plan ou une carte des formes et détails visibles sur le terrain, qu’ils soient naturels (notamment le relief et l’hydrographie) ou artificiels (comme les bâtiments, les routes, etc.). Son objectif est de déterminer la position et l’altitude de n’importe quel point situé dans une zone donnée, qu’elle soit de la taille d’un continent, d’un pays, d’un champ ou d’un corps de rue.

Sans se vouloir cours magistral, les pages ci-dessous sont à l’intention des novices pour qui la carte et ses utilisations sont incompréhensibles.
Pour éviter que Randonnée rime avec paumé, il est indispensable que certaines notions élémentaires soient acquises. Rappelons le, en randonnée, quel que soit votre connaissance du terrain, emportez toujours carte et boussole, c’est la garantie de finir à bon port. Même si je suis un accroc des technologies modernes et que je me fais l’ambassadeur de moyens de navigation hi-tech, je recommande toujours l’emport de moyens de secours; dans le cas présent : carte + boussole.

Les chapitres


Quels est le but recherché :

Être capable de s’orienter ou de localiser un but à l’aide d’instruments topographiques simples (boussole, G.P.S.) et de documents cartographiques (cartes) ou photographiques (images satellites), pour progresser sur le parcours choisi et mener la randonnée à son terme en ne rencontrant que les difficultés identifiées lors de la préparation.

carte-boussoleConseil :

Un bon usage de la carte et de la boussole conditionne souvent le déroulement des randonnées. Aussi, est-il souhaitable que l’étude de ces pages soit achevée avant d’entamer une randonnée (pas une promenade, dans ce cas la carte est facultative).
Cette étude doit être menée de manière très pratique, donc essentiellement sous forme d’exercices d’application et surtout de séances à l’extérieur. Toutes les occasions (déplacements, exercices sur le terrain, etc.) doivent être mises à profit pour s’entraîner à la lecture de la carte.


À propos des cartes