Articles tagués : Carte

Ça bouge du côté de Randopitons…

Ils ne tiennent pas en place ces gars là, et c’est pour notre plaisir en plus !

Le développeur du site Randopitons.re vient de mettre à disposition des randonneurs dans l’île de la Réunion une application permettant d’accéder, sur les smartphones, à toutes les randonnées décrites sur le site web. L’application est disponible sur l’App Store et Google Play, de quoi contenter la plupart des mordus.

Voici quelques fonctionnalités :

  • 550+ circuits de randonnées.
  • Téléchargement des traces décrites.
  • Votre position sur la carte grâce au GPS.
  • Détection des randonnées près de vous.
  • Visualisation de vos randonnées favorites.
  • Suivi de vos randonnées complétées.
  • Carte IGN disponible.
  • Mode hors-ligne.
  • Et bien d’autres …

Soulignons un point important, le mode hors ligne, intéressant pour ceux qui partent en voyage là bas : ils n’auront plus besoin d’imprimer la fiche descriptive des randos projetées. Et il n’est plus indispensable de partir avec son ordinateur pour pouvoir consulter le site avant chaque sortie…
Si vous allez dans l’île vous n’avez maintenant plus d’excuses si vous ne savez pas où aller 😆

Faites de belles randonnées.

Galileo : le temps est détraqué !

Cela ne vous a pas échappé, le programme de positionnement par satellites européen Galileo rencontre quelque soucis avec les horloges atomiques embarquées dans les satellites.

Selon les informations disponibles dans la presse, 9 horloges sur les 72 que compte la constellation (18 satellites à ce jour) son tombées en panne. Chaque satellite embarquant 2 horloges au rubidium et 2 horloges masers à hydrogène passif, cepandant, il reste suffisamment d’horloges opérationnelles pour assurer la mission (lire mon article pour comprendre l’importance de la précision du temps sur la géolocalisation).

Cependant si l’on ignore pour l’instant l’origine exacte des avaries, la situation n’en demeure pas moins préoccupante car de la précision des informations horodatées émises par les satellites dépend la précision de la géolocalisation. Certains analystes évoquent le piratage du système, pointant du doigt la faiblesse des protections sur nos systèmes informatiques. A ce jour cette hypothèse n’est pas confirmée.

Une randonnée çà se prépare !

capture-decran-2016-11-16-a-23-21-54Au commencement il y avait…

… l’envie de grands espaces, on salive à la vue d’un documentaire à la télé, vautré sur le canapé du salon. Puis vient le rêve d’un lieu. Enfin jaillit la décision de partir.

Puis…

Se met en marche un processus, pas toujours cohérent, qui consiste à rassembler pêle-mêle les affaires, décider de la date de départ, trouver un moyen de transport, appeler les amis, trouver un hébergement, acheter l’accessoire qui manquait depuis plusieurs années, etc…
Cette fièvre est aussi un des moments suaves de la randonnée car elle participe aux prémices d’autres plaisirs qui iront crescendo. Au milieu de toute cette agitation un éclair de raison apparaît : ai-je la carte ? Et le parcours ? Quel itinéraire allons nous emprunter ? Et hop, la raison revient, on se calme, et on se retrouve devant la carte et les topo-guides pour choisir notre chemin vers notre paradis.

Vous me croyez “Geek” et pourtant je ne porte pas de montre connectée

1_montres-brasSortir mon iPhone en randonnée pour regarder la carte avait fini par m’être insupportable. J’en étais à me demander si l’acquisition d’une montre connectée ferait l’affaire. Face au prix de l’objet la réflexion s’imposait : pour à peine quelques dizaines euros en plus, je devenais l’heureux propriétaire d’un super smartphone 4G qui rendrait encore plus sûre ma navigation sur les sentiers pas encore couverts par le WiFi 😀
Sans compter que mon vieux smartphone, devenant obsolète, finirai bien par ne plus accepter les mises à jour de mes applications préférées…

Vous remarquerez cette bizarrerie de l’esprit humain, qui, au fur et à mesure des perfectionnements rendant la vie (moderne) plus facile, en vient progressivement à trouver ces nouvelles commodités de plus en plus insupportables. Le geste simple qui consistait à sortir la carte et la boussole de leur étui et faire le point a été remplacé par une pression sur l’écran tactile. Au bout de quelques temps, ce geste encore plus simple et rapide que le précédent  finit par devenir encore trop contraignant. Pensez donc, il faut sortir le smartphone de sa poche, le retourner dans le bon sens (écran sur le dessus et bouton en bas), appuyer sur ledit bouton et, suprême effort attendre que la carte s’affiche pour s’apercevoir que l’on a pris le mauvais chemin…

Alors, me direz-vous, pourquoi une montre connectée ? Justement, pour aller encore plus vite et avec moins d’efforts ! Progressivement nous sommes passés des gestes simples (et peu coûteux) mais nous semblant désuets à un usage parfois excessif de technologies dont on peut se poser la question de l’utilité réelle. On a oublié les bienfaits de la pose imposée pour faire le point sur le terrain et le petit cours aux béotien pour apprendre à orienter la carte, et puis la pose tant appréciée par les retardataires fatigués. Je ne le vous répèterai jamais assez : emportez une carte papier et une boussole en randonnée vous n’imaginez pas les services que cela peut rendre 😀

Vous êtes un acheteur compulsif et un technophile inconditionnel ? Vous n’acceptez pas mes arguments ? Allez faire un tour ici : Un an avec une montre connectée.

Un peu de topographie

Depuis quelques temps je ne publie que des articles sur ma philosophie du G.P.S. Mais avant de bricoler ces joujoux, il est bon de savoir s’orienter, lire une carte et se positionner sur cette dernière ainsi que sur le terrain.

Pour cela rien de mieux qu’un petit cours sur la topographie afin de rafraîchir quelques notions. Bien entendu, je l’ai adapté aux besoins spécifiques des randonneurs ; pas d’affolement.

Suivez moi l’amphi n’est pas loin, j’entends déjà la sonnerie …

error: Ce contenu est protégé !!