Articles tagués : G.P.S.

Description G.P.S. appliqués à la randonnée.

MATLAB et GPS

Dans un précédent article j’ai exposé les principes de fonctionnement du GPS. La lecture de ces pages ayant inspiré plusieurs lecteurs, je reçois de plus en plus de demandes de renseignements à ce propos, ce qui n’est pas pour me déplaire.

Parmi ceux-ci il en est qui souhaitent réaliser une maquette ou une simulation sur MATLAB (TP scolaire ou simple curiosité peu importe); nombreux sont ceux qui peinent à comprendre le principe et le fonctionnement d’un étage essentiel des récepteurs : le corrélateur.
Je mets en garde les amateurs, la compréhension de cet étage nécessite des connaissances électroniques et mathématiques approfondies.

Je n’ai pas l’intention de développer ici un cours magistral sur ce sujet. Mais, pour faciliter la tâche à ceux qui s’en sentent l’énergie, je vous propose ci-dessous quelques liens

Le marais mouillé – Arçais

Quand la terre se contracte… le temps aussi

Début 2016, le monde scientifique en émoi annonçait avoir réussi à mesurer les ondes gravitationnelles. Depuis Newton, la science avait le sentiment que le temps n’était pas figé et qu’une heure ne durait pas une heure. Albert Einstein, dans sa théorie de la relativité générale, avait prédit l’existence des ondes gravitationnelles. Mais l’existence même de ce phénomène échappait à toute mesure étant donné l’infime déformation de l’espace-temps et la faible sensibilité des méthodes de mesure de l’époque.

Pourtant en 1933 l’observation de pulsars (PSR B1913+16) permit de disposer d’indices sérieux confirmant l’existence de ce phénomène et par là même la justesse de cette théorie. Enfin en 2015 à l’aide d’interféromètres laser la première mesure des ondes gravitationnelles est réalisée, ouvrant un nouveau champ exploratoire à l’astrophysique.

Vous allez me dire “il est gentil le R’né” mais pour nous autres randonneurs on en a rien à f…..

Une randonnée çà se prépare !

capture-decran-2016-11-16-a-23-21-54Au commencement il y avait…

… l’envie de grands espaces, on salive à la vue d’un documentaire à la télé, vautré sur le canapé du salon. Puis vient le rêve d’un lieu. Enfin jaillit la décision de partir.

Puis…

Se met en marche un processus, pas toujours cohérent, qui consiste à rassembler pêle-mêle les affaires, décider de la date de départ, trouver un moyen de transport, appeler les amis, trouver un hébergement, acheter l’accessoire qui manquait depuis plusieurs années, etc…
Cette fièvre est aussi un des moments suaves de la randonnée car elle participe aux prémices d’autres plaisirs qui iront crescendo. Au milieu de toute cette agitation un éclair de raison apparaît : ai-je la carte ? Et le parcours ? Quel itinéraire allons nous emprunter ? Et hop, la raison revient, on se calme, et on se retrouve devant la carte et les topo-guides pour choisir notre chemin vers notre paradis.

La Réunion, comme si vous y étiez…

Google TrekkerGoogle crée la surprise en proposant à l’internaute de parcourir les chemins de randonnées de l’île de la Réunion avec Street view.

De belles balades dans son fauteuil, sans fatigue et sans dépenser trop 😀
Allez, je vous téléporte sur le sentier de La Roche Ecrite ? Vous pourrez ensuite redescendre vers Camp Mamode, puis Saint-Denis cool.
Cette prouesse est rendue possible grâce au Google Trekker, un sac à dos un peu spécial, lequel contient un G.P.S., 15 caméras, lesquelles enregistrent en permanence les 360° qui entourent le randonneur-porteur.
N’enviez pas ce salarié un peu spécial car il transporte 18 kg sur son dos pour avoir le plaisir de randonner sur les plus beaux sentiers de la planète. Heureusement ses sorties sont limitées à 3 heures, le reste du temps il le passe devant son ordinateur, histoire de soulager ses vertèbres.

C’est ainsi que 255 km de sentiers de randonnée du “ti pays” ont été enregistrés pour le plaisir des yeux. Si, comme moi, vous avez le mal du pays, alors hop un p’tit coup de Google Street et vous voila plongé dans les délices de ces randonnées.
Le mode d’emploi est simple :

  1. Ouvrir Google Maps,
  2. Effectuer une recherche sur l’île de la Réunion, de préférence sur un lieu que vous connaissez,
  3. Glisser le petit bonhomme jaune sur les environs du sentier de randonnée choisi, les sentiers numérisés pour Google Street apparaissent alors avec un tracé en ligne bleue.
  4. Lâchez le petit bonhomme à l’endroit de la rando que vous souhaitez voir.

Le reste de la balade s’effectue comme toute navigation avec Google Street.
A déguster avec une Dodo et une assiette de bouchons. Ben quoi ? La rando çà creuse ! 😀

Fin des mises à jour – G.P.S.

garmin_fenixCa y est ! Les courageux auront-ils eu la patience d’attendre 😉 ?
La réédition des principes du GPS est maintenant terminée. Vous pouvez désormais lire cette suite d’articles sur Documents / Electronique / G.P.S.

Bonne lecture et merci pour votre indulgente patience. N’hésitez pas à me faire part de vos remarques.

Et pour finir, un quizz : quelle est la position indiquée sur l’afficheur de la montre GPS à gauche ? 🙂

Madère – Les 25 fontaines – Retour

Madère – Les 25 fontaines – Aller

Mise à jour – G.P.S.

Cet article est obsolète. Voir : Mise à jour terminée

Il y a quelques temps je rédigais un article sur le G.P.S. et ses déclinaisons pour la randonnée.
A l’usage, cette page nécessite une révision.

Je me suis donc remis à la tâche et d’ici quelques temps un texte rafraîchi devrait être à votre disposition.
Soyez donc indulgents pour l’auteur, il est un peu débordé ces derniers temps…

D’ici-là, faites de belles randonnées.

La pointe du Chay

error: Ce contenu est protégé !!